Edward S. Haynes and Rana T. S. Chhina. Medals and Decorations of Independent India

Indian Medals

Edward S. Haynes and Rana T. S. Chhina. Medals and Decorations of Independent India, Manohar Publishers, New Delhi, India, 2008. Hardbound, 272 pages with colour illustrations.

The Authors:

Ed S. Haynes, M. Phil, Jawaharlal Nehru University, Ph. D, Duke University, Associate Professor (Emeritus) of History, Winthrop University and a polyglot, having as fields of specialization Modern South Asian history and civilization, modern Middle Eastern History and civilization, and Asian, non-Western, and World History and civilizations. With a vast and rich academic curriculum vitae and author of two reference books, numerous papers presented to International Conferences and over 40 articles published in JOMSA, as well as electronic publications. His interest in South East Asia History, particularly in Modern India History, associated with his dateless passion for Phaleristics, drew his attention to the complexity of the awards in India after the independence, studied as it should be in an historical context, which naturally also led him to study the awards system during the British rule and its impacts. His first article with a preliminary study on the subject was published as far back as 1971 [The Decorations and Medals of the Republic of India, JOMSA, Vol. 22, No. 8 (Aug 71): 2-50].

Squadron Leader (Ret.) Rana Tej Pratap Singh Chhina is a writer, a military historian and a veteran of the Indian Air Force, where he served with distinction as a helicopter pilot and as a flight instructor at Indian Air Force training colleges. Rana Chhina is a leading historian of the Indian Air Force, the former British Indian Army and of the Republic of India military medals and decorations, with several books published on these subjects. He is Secretary and Editor of the Centre for Armed Forces Historical Research – CAFHR, USI, in New Delhi.

This book is quite unique and valuable, since scholarly research and books on orders, decorations and medals (to use the Anglo-Saxon terminology), of former colonies of the European Powers, after those countries reached independence, are a very rare item. Indeed, the theme does not seem to appeal to phalerists namely to collectors from the former colonial nations. Maybe due to a Eurocentric and ethnocentric attitude that still seems to predominate among researchers and collectors in Phaleristics.

As regards India, the focus and interest of collectors and researchers is thus overwhelmingly directed towards the British Raj’s medals, decorations and orders, as well as those of its predecessor – the almighty East India Company. The same applies to an even more sophisticated theme which is the awards of the Indian ‘Princes’.

The study of the complex system of civilian and military awards of the Republic of India, its history and development, using sources, namely from Public Archives, is a difficult task, nor least due to language barriers, but also due to its scarce availability to researchers. Nevertheless, the AA succeeded in providing a solid and scholarly written monograph on the subject with an unusual depth of scope, being as it is the result of more than two decades of intensive research.

In the Preface, the AA offer a fine historical introduction on the origins and development of Indian medals and decorations, bearing in mind some reminiscences of the patterns of British gallantry medals and above all reminding us that the present system owes much to an ancient tradition dating back to late Mughal times.

The book is then divided in 4 Parts:

Part 1 includes the official Civilian, Military, Police, and Territorial Army awards, Commonwealth awards to Indians and Coast Guard Jubilee and Service Medals;

Part 2 with a short catalogue of the Provincial Medals;

Part 3 dealing with Non-Indian Awards, basically United Nations medals; and

Part 4 reviewing the awards of the Provisional Government of Azad Hind (or Free India), headed by Subhas Chandra Bose and established in occupied Singapore in 1943, supported by Imperial Japan and the other Axis Powers. With its Indian National Army formed by Indian nationalists and Indian POW’s it aimed at securing Indian independence from British rule fighting alongside the Japanese Imperial Army.

For each award, presented by official order of precedence, its creation, regulations (purpose and eligibility) and description (with illustrations) are exhaustively discussed, apart from analyzing its evolution, namely the changes of policy as regards its bestowals and of its legal status which varied over the years.

Following the established standard adopted in Phaleristics for the description of decorations and medals, largely borrowed from Numismatics, the various awards are described in detail, as to its shape, dimensions, metal(s) used, the obverse and reverse, ribbons, with dimensions and colours, eventual bars, suspension type and naming, when it occurred. Mention is also made whenever miniatures have been issued. A general discussion on the aims of the medal or decoration and its developments and evolution over time is also provided. Number of awards are also given, with the names of the recipients whenever known.

The book is enrichened with a very useful Ribbon Chart, which will delight ribbon collectors.

In the four Appendices the AA give us a list of Governors-General, Presidents and Prime Ministers of India; Financial Rewards to recipients of Gallantry decorations; and a Thematic Table of Indian Medals. And an essay on “Thoughts on the Honours System in Independent India” is added with a critical assessment of the Indian Honours System.

Professor Ed Haynes, a long standing member of OMSA, has recently become our Correspondent Academic and honoured us with a scholarly communication delivered to the I International Colloquium – The Great War in Phaleristics, in 2014 – The Phaleristic Impact of the Great War on Indian Military and Civilian Society-, for which he was awarded the Academy´s Medal for Phaleristic Merit.

José Vicente de Bragança

Originally published in «PRO PHALARIS», # 18, 2018, Lisboa, Academia Falerística de  Portugal

 ***

Indian Medals

Edward S. Haynes and Rana T. S. Chhina. Medals and Decorations of Independent India, Manohar Publishers, New Delhi, India, 2008. Hardbound, 272 pages with colour illustrations.

Les auteurs:

Ed S. Haynes, M. Phil, Université Jawaharlal Nehru, Ph.D., Université Duke, professeur agrégé d’Histoire, Université Winthrop et polyglotte, ayant pour domaines de spécialisation l’histoire et la civilisation sud-asiatiques modernes, Histoire et civilisation du Moyen-Orient modernes, et histoire et civilisations asiatiques, non occidentales et mondiales. Avec un curriculum vitae académique vaste et riche et auteur de deux ouvrages de référence, de nombreux articles présentés aux conférences internationales et plus de 40 articles publiés dans JOMSA, ainsi que des publications électroniques. Son intérêt pour l’histoire de l’Asie du Sud-Est, en particulier de l’histoire moderne de l’Inde, associé à sa passion sans date pour la phaléristique, a attiré son attention sur la complexité des récompenses décernées en Inde après l’indépendance, comme il se doit dans un contexte historique, qui naturellement l’a amené à étudier le système de récompenses pendant la domination britannique et ses impacts. Son premier article avec une étude préliminaire sur le sujet a été publié dès 1971 [The Decorations and Medals of the Republic of India, JOMSA, Vol. 22, No. 8 (Aug. 71): 2-50].

Le Commandant (Ret.) Rana Tej Pratap Singh Chhina est un écrivain, historien militaire et ancien combattant de l’Indian Air Force, où il a servi avec distinction en tant que pilote d’hélicoptère et instructeur de vol dans les collèges de formation d’Indian Air Force. Rana Chhina est un historien de premier plan des forces aériennes indiennes, des médailles et des décorations militaires de l’ancienne armée indienne Britannique et de la République de l’Inde, avec plusieurs ouvrages publiés sur ces sujets. Il est secrétaire et éditeur du Centre de recherches historiques sur les forces armées – CAFHR, USI, à New Delhi.

Ce livre est tout à fait unique et précieux, car la recherche scientifique et les ouvrages sur les ordres, les décorations et les médailles (pour utiliser la terminologie anglo-saxonne) des anciennes colonies des puissances européennes, après l’indépendance de ces pays, sont très rares. En effet, le thème ne semble pas intéresser les phaléristes, ni les collectionneurs des anciennes nations coloniales. Peut-être en raison d’une attitude euro centrique et ethnocentrique qui semble toujours prédominer chez les chercheurs et les collectionneurs en phaléristique.

En ce qui concerne l’Inde, les collectionneurs et les chercheurs s’intéressent essentiellement aux médailles, aux décorations et aux ordres du Raj britannique, ainsi qu’à ceux de son prédécesseur, la toute-puissante East India Company. Il en va de même pour un thème encore plus sophistiqué, à savoir les récompenses des «Princes» indiens.

L’étude du système complexe de récompenses civiles et militaires de la République de l’Inde, de son histoire et de son développement, en utilisant des sources provenant notamment d’archives publiques, est une tâche difficile, notamment en raison des barrières linguistiques, mais aussi de sa faible disponibilité aux chercheurs. Les AA ont néanmoins réussi à fournir une monographie solide et scientifique sur le sujet, d’une profondeur inhabituelle, étant donné qu’elle est le fruit de plus de deux décennies de recherches intensives.

Dans la préface, les AA proposent une introduction historique de qualité sur les origines et le développement des médailles et des décorations indiennes, soulignant quelques réminiscences des modèles de médailles de bravoure britanniques et en rappelant avant tout que le système actuel doit beaucoup à une ancienne tradition datant de la fin des temps de l’empire Moghol.

Le livre est ensuite divisé en 4 parties:

La partie 1 comprend les décorations officielles civiles et militaires, de la Police et de l’Armée Territoriale, aussi que les décorations du Commonwealth aux Indiens et les médailles du Jubilé et de Service des Garde-Côtes;

Partie 2 avec un court catalogue des médailles provinciales;

Partie 3 traite des récompenses non indiennes, essentiellement des médailles des Nations Unies;

La quatrième partie passe en revue les décorations décernées par le gouvernement provisoire d’Azad Hind (ou l’Inde Livre), dirigé par Subhas Chandra Bose et établi à Singapour occupée, en 1943, avec le soutien de l’Empire du Japon et des autres puissances de l’Axe. Avec son armée nationale indienne formée de nationalistes et de prisonniers de guerre indiens, elle visait à assurer l’indépendance de l’Inde face à la domination britannique en combattant aux côtés de l’armée impériale japonaise.

Pour chaque décoration, par ordre de préséance officielle, sa création, ses règlements (objet et éligibilité) et sa description (avec illustrations) font l’objet d’une discussion exhaustive, outre l’analyse de son évolution, à savoir les changements de politique concernant ses attributions et son statut juridique qui a varié au fil des ans.

Conformément à la norme établie par la Phaléristique pour la description des décorations et des médailles, largement empruntée à la Numismatique, les différentes récompenses sont décrites en détail, en ce qui concerne leur forme, les dimensions, les métaux utilisés, l’avers et le revers, les rubans, avec les dimensions et couleurs, les agrafes éventuels, le type de suspension et le nom, le cas échéant. Une mention est également faite chaque fois que des miniatures ont été publiées. Une discussion générale sur les objectifs de la médaille ou de la décoration, ses développements et son évolution dans le temps est également proposée. Le nombre de récompenses est également donné, avec les noms des destinataires quand ils sont connus.

Le livre s’enrichit d’un très utile Table des Rubans qui ravira les collectionneurs de ruban.

Dans les quatre annexes, les AA nous donnent une liste des gouverneurs généraux, des présidents et des premiers ministres de l’Inde; des Récompenses financières aux bénéficiaires de décorations de galanterie; et un tableau thématique des médailles indiennes. Et aussi un intéressant essai – «Réflexions sur le système de distinctions honorifiques dans l’Inde indépendante» est ajouté avec une évaluation critique du système de distinctions honorifiques indien.

José Vicente de Bragança